Nos actions

L'UE entretient des relations diplomatiques avec la plupart des pays du monde. Elle a non seulement noué des partenariats stratégiques avec les principaux acteurs internationaux, mais elle s'engage aussi pleinement dans la coopération avec les puissances émergentes dans le monde et elle a signé des accords d'association bilatéraux avec un certain nombre d'États voisins. En dehors de ses frontières, l'Union est représentée par un réseau de 141 délégations, qui remplissent une fonction analogue à celle d'une ambassade.

Voici 10 exemples qui illustrent les actions que l'Union mène sur le plan international en vue de défendre les intérêts de l'Europe et de promouvoir ses valeurs.

  1. L'Union favorise la stabilité dans les Balkans. Des projets d'assistance dans sept pays bénéficient de subventions de l'UE, qui contribuent à la construction de sociétés stables. Au Kosovo, l'UE a déployé une mission de justice et de police (1) qui compte 1900 agents pour contribuer à assurer l'État de droit. Les pays des Balkans occidentaux sont des candidats confirmés ou potentiels à l'adhésion à l'UE dans le cadre de sa politique d'élargissement.
  2. À l'instar des Nations unies, des États-Unis et de la Russie, l'Union est membre du Quatuor, dont l'objectif est d'œuvrer en faveur de la paix au Moyen-Orient. La résolution du conflit israélo-arabe est une priorité stratégique pour l'Europe. L'UE propose de créer deux États, dont un État palestinien indépendant, démocratique et viable, vivant en bonne intelligence avec Israël et les pays voisins.
  3. L'Union offre à ses pays voisins une relation privilégiée fondée sur la politique européenne de voisinage. Cette politique a été élaborée dans le but de promouvoir la prospérité, la sécurité et la stabilité dans tous les pays partenaires et d'éviter l'émergence de nouvelles lignes de fracture entre l'Union européenne élargie et les pays du sud de la Méditerranée, d'Europe orientale et du Caucase du Sud.
  4. L'Union a joué un rôle déterminant dans la négociation du protocole de Kyoto sur le changement climatique, tout en mettant en place un calendrier national, probablement le plus avancé du monde, en vue d'instaurer une économie faible en carbone. L'UE reste un acteur essentiel et indispensable dans la promotion de ces changements ambitieux. L'Union met l'accent sur l'élaboration d'une coalition pour la conclusion d'un accord juridiquement contraignant en matière de changement climatique.
  5. L'Union travaille en étroite collaboration avec les Nations unies sur toute une série de questions. L'engagement de l'Union envers le multilatéralisme reflète un attachement aux règles négociées et contraignantes dans les relations internationales, et est formulé de manière explicite dans le traité de Lisbonne. Dans la mesure du possible, l'Union essaye de tempérer les rapports de force ou de les remplacer par des règles et des normes, en rapprochant ainsi les relations internationales de l'ordre interne, plus paisibles et prévisibles.
  6. L'Union mène des missions militaires, politiques ou civiles pour contribuer à la construction et à la consolidation de la paix dans un certain nombre de pays en Europe, en Afrique et ailleurs dans le monde, notamment en Afghanistan.
  7. L'Union s'engage en faveur des droits de l'homme et s'emploie à les faire respecter universellement. L'UE a fait des droits de l'homme un élément central de ses relations extérieures: dans les dialogues politiques qu'elle mène avec des pays tiers, à travers ses politiques de développement et son assistance et par le truchement de ses discussions multilatérales, notamment avec les Nations Unies.
  8. L'Union joue le rôle d'acteur unique du commerce extérieur et soutient les principes du commerce international libre et équitable. Étant donné qu'elle négocie d'une seule voix, elle peut exercer une véritable influence. Ensemble, les 28 États membres de l'UE sont à l'origine de 19 % des importations et exportations mondiales. Dès lors que ses normes techniques sont largement utilisées à l'échelle mondiale, elle définit souvent les termes du débat.
  9. L'Union soutient le développement social et économique de ses partenaires et est prête à offrir de l'aide à ces pays lorsqu'ils sont confrontés à une catastrophe. L'UE et ses États membres constituent le principal fournisseur d'aide au développement et d'aide humanitaire. Les contributions européennes représentent 60 % de l'aide publique mondiale au développement.
  10. L'Union relève le défi de la gestion des questions économiques et financières à l'échelle mondiale, par exemple dans le contexte du G20. Elle participe aux efforts continus en faveur de la réforme des institutions financières internationales, telles que la Banque mondiale et le FMI, et en faveur de l’élaboration d’une nouvelle réglementation du secteur financier international. Au titre de monnaie commune, l'euro confère une plus grande influence à la zone euro et à la Banque centrale européenne.

 

(1) Conformément à la résolution 1244 du Conseil de sécurité des Nations unies