Financement de l'UE de la Rocade Méditerranéenne (13/08/2012)

Le 11 aout 2012, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a inauguré la Rocade Méditerranéenne qui lie Tanger à Saadia, un chantier structurant d'envergure pour lequel l'Union européenne a accompagné le Maroc avec un don d'un milliard 371 millions de dirhams (€125 millions). Ce don a permis de construire 103 km reliant El Jebha à Al Hoceima.


L'Union européenne a financé la construction du tronçon El Jebha - Al Hoceima (103km) de la rocade méditerranéenne avec un don de €125 millions. Ce chantier est à ce jour le plus important financement d'infrastructure de l'Union européenne dans le nord de l'Afrique - ©Délégation de l'UE - Maroc

A cette occasion Mme Camélia SUICA, Chef adjoint de la Délégation de l'Union européenne au Maroc, a déclaré: "Avec un don de 1,3 milliard de dirhams, ce chantier est à ce jour le plus important financement d'infrastructure de l'Union européenne dans le nord de l'Afrique. Par sa participation à cet important chantier du Royaume, l'Union européenne confirme son engagement pour accompagner le Maroc dans ses efforts pour le désenclavement des populations de la région du Rif et pour l'intégration économique, régionale et nationale, de toutes les provinces du nord du royaume."

A noter que, pendant la réalisation des travaux sur ce tronçon, une technique innovante de construction de murs de soutènement en terre armée a été utilisée pour la première fois. Cette technique, à laquelle les professionnels marocains du secteur ont été formés, a enrichi les capacités techniques des métiers de l'ingénierie et de la construction au Maroc et a permis une réalisation plus économique des murs de soutènement. Elle est désormais largement utilisée au Maroc.

Le tronçon entre El Jebha et Ajdir (Al Hoceima), long de 103 km, se développe dans une zone dotée d'importantes ressources d'intérêt touristique et halieutique et qui, par sa situation géographique constitue un passage incontournable dans les échanges est-ouest. Cette nouvelle route permettra de désenclaver les deux provinces de Chefchaouen et Al Hoceima.

L'impact de cet investissement structurant sera augmenté par le maillage de routes secondaires et pénétrantes qui suivra et contribuera de manière décisive au développement de la région. L'Union européenne est également engagée sur ce projet, à travers le financement de la construction de la  route provinciale 4105 Chefchaouen – Oued Laou.


Pour plus d'information, merci de contacter:

Délégation de l'Union européenne au Maroc

Safaa KADDIOUI