L'Union européenne appuie l'égalité des genres au Maroc (03/07/2012)

Le 3 juillet 2012, M Eneko Landaburu, Ambassadeur de l'Union européenne, M Nizar Baraka, Ministre de l'Economie et des Finances et Madame Bassima Hakkoui, ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social ont signé la convention de financement du programme d'appui à la mise en œuvre du Plan gouvernemental pour l'Egalité, doté d'un financement européen de plus de 497 millions de dirhams.

Eneko Landaburu a déclaré à cette occasion : " Je me réjouis du lancement de ce programme que nous soutenons, et qui témoigne de la continuité de l'engagement du gouvernement sur cette thématique et de sa volonté d'entreprendre sa mise en oeuvre. Je constate avec satisfaction que, comme pour l'Union européenne, la promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes, est une priorité politique pour le gouvernement marocain, et qu'il s'engage aussi clairement à travers son Plan gouvernemental pour l'égalité que nous appuyons financièrement. "

L'objectif de ce programme bilatéral est, à travers un appui à la mise en œuvre du Plan gouvernemental pour l'Egalité, de contribuer à améliorer les conditions de promotion d'égalité et d'équité entre les femmes et les hommes au Maroc. Une meilleure protection juridique des femmes, une plus grande représentation des femmes aux postes de décision (politiques et administratifs), le développement d'une culture de l'égalité (campagnes, lutte contre les stéréotypes sexistes dans les médias), le développement de politiques et de programmes sectoriels qui contribuent à l'égalité hommes/femmes, et le renforcement du ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social (en particulier la Direction des affaires de la femmes) pour un pilotage effective de la stratégie, sont les principaux résultats escomptés.

Il est à souligner que différents ministères sont également partenaires et impliqués dans la mise en œuvre de ce programme : il s'agit du  ministère de la Justice,  du ministère de l'Economie et des Finances, du ministère de la Communication, du ministère de la Modernisation des secteurs publics et du ministère de l'Intérieur.

Ce programme, d'une durée de 48 mois,  est doté d'un budget de 45 millions d'euros, dont 38 millions d'euros d'appui budgétaire, 2 millions d'euros pour des subventions à la société civile et 5 millions d'euros de coopération technique (renforcement des capacités des ministères notamment).