Régions

Les événements qui se déroulent dans les pays voisins de l'UE ont inévitablement un impact sur l'UE elle-même. Quant aux défis auxquels sont confrontés ces pays voisins, ce sont souvent les mêmes que ceux rencontrés au sein de l'Union. Les politiques régionales de l'UE offrent une tribune pour affronter des défis communs et promouvoir d'autres politiques clés – qui vont des droits de l'homme à l'action de lutte contre le changement climatique.

Politique européenne de voisinage
Il est dans l'intérêt de tous de promouvoir la prospérité, la stabilité et la sécurité dans les pays situés à l'est et au sud de l'UE. La politique européenne de voisinage (PEV) va au-delà des accords commerciaux et de coopération standard, s'étendant à l'association politique, à une intensification de l'intégration économique, à une amélioration de la mobilité et à un renforcement des contacts entre les peuples. Des plans d'action bilatéraux sont ouverts à n'importe lesquels de ces pays désireux d'approfondir les relations avec l'UE. Le partenariat oriental complète la PNV, cherchant à améliorer les relations politiques et commerciales entre l'UE et l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie et l'Ukraine. Le Partenariat pour la démocratie et une prospérité partagée avec le sud de la Méditerranée soutient des mesures pratiques favorisant la transition vers la démocratie dans les pays du sud de la Méditerranée.

Synergie de la mer Noire
En place depuis 2008, cette stratégie encourage les réformes démocratiques et économiques dans la région de la mer Noire, tout en favorisant le développement et la recherche d'une solution pacifique aux conflits. Un partenariat pour l'environnement supplémentaire aborde des questions telles que la conservation de la biodiversité, la pollution, l'éco-innovation et la gestion des zones littorales/bassins fluviaux.

Stratégie pour l'Asie centrale
Il s'agit d'une plateforme de dialogue politique entre l'UE et cinq pays d'Asie centrale: le Kazakhstan, le Kirghizstan, le Tadjikistan, le Turkménistan et l'Ouzbékistan. Ils recherchent ensemble des solutions pour lutter contre le trafic de drogue et améliorer la gestion des frontières. La coopération couvre également l'éducation, l'État de droit, l'énergie, le transport, l'environnement et l'eau.

Politique arctique
L'UE compte parmi ses membres trois États du Conseil de l'Arctique (quatre après l'adhésion de l'Islande). Elle est aussi une destination majeure des ressources et des marchandises provenant de la région arctique. Aussi nombre de ses politiques et règlements ont-ils des implications pour les parties prenantes de l'Arctique. La politique arctique de l'UE s'articule autour de trois objectifs clés: protéger et préserver l'Arctique en collaboration avec sa population; promouvoir l'utilisation durable des ressources; renforcer la coopération internationale. Alors que le changement climatique et le développement économique s'accélèrent dans la région, l'UE prévoit de s'engager davantage encore avec ses partenaires arctiques.

Partenariat euro-méditerranéen (EUROMED)
L'Union pour la Méditerranée a pour but de promouvoir l'intégration économique et les réformes démocratiques dans seize pays voisins situés au sud de l'UE, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Au programme d'EUROMED, on retrouve la dépollution de la mer Méditerranée, l'amélioration des réseaux de transport maritime et terrestre, la prévention, la préparation et la réponse aux catastrophes naturelles, le développement de l'énergie solaire, une université commune et un soutien aux entreprises.

Dimension septentrionale
Couvrant un vaste territoire géographique (certaines parties de l'Arctique, de la mer Baltique et différentes régions de Russie, d'Islande et du Groenland), la dimension septentrionale est une politique commune partagée par l'UE, la Norvège, l'Islande et la Russie. Des "partenariats" individuels couvrent l'environnement, la santé publique et le bien-être social, la culture, ainsi que le transport et la logistique.