Aide humanitaire

L'UE s'est engagée de longue date à venir en aide aux personnes dans le besoin. Au cours de ses vingt années d'existence, l'Office humanitaire de la Commission européenne (ECHO) a ainsi alloué 14 milliards d'euros d'aide humanitaire aux victimes de conflits et de catastrophes dans 140 pays à travers le monde.

Les principes de l'aide

L'assistance humanitaire repose sur les principes de l'humanité, de la neutralité, de l'impartialité et de l'indépendance. À ce titre, l'aide est fournie indépendamment de la nationalité, de la religion, du sexe, de l'origine ethnique ou de l'affiliation politique.

ECHO emploie plus de 400 collaborateurs dans les 44 bureaux extérieurs répartis dans 38 pays, en plus de ses employés à son siège à Bruxelles. L'UE est ainsi en mesure de réagir rapidement en cas de catastrophe. Les collaborateurs de terrain peuvent se rendre immédiatement sur les lieux de la crise pour évaluer les besoins. Ils supervisent ensuite la mise en œuvre des projets humanitaires financés par l'UE. ECHO est actuellement dirigé par Kristalina Georgieva.

Collaboration avec des partenaires

Les projets sont mis en œuvre par l'intermédiaire de partenaires, notamment les agences des Nations unies, des ONG et des organisations internationales telles que la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge. L'aide demandée prend diverses formes. Il peut s'agir de la fourniture de vivres, d'abris, de vêtements, de soins de santé, d'accès à l'eau et à l'assainissement, mais aussi de réparations des infrastructures, de soutien psychologique ou d'une autre forme d'assistance.

L'UE n'intervient cependant pas uniquement dans le cadre des catastrophes qui font les gros titres dans le monde entier. ECHO réalise chaque année une "évaluation des crises oubliées" afin d'identifier les besoins à ce niveau, de veiller à ce que des financements leur soient octroyés et de renforcer leur visibilité au sein de la communauté humanitaire.

Préparation aux catastrophes

Certaines des souffrances causées par des catastrophes pourraient être évitées si les communautés y étaient préparées. S'il est impossible de prévoir exactement quand surviendra un cyclone, une éruption volcanique ou un tremblement de terre, nous savons par contre où ils peuvent se produire, par exemple dans les Caraïbes, en Amérique centrale, en Asie du Sud-Est et au Bangladesh. ECHO finance tout un éventail d'initiatives visant à aider les communautés locales à se préparer aux catastrophes, avec notamment des formations, des écoles résistantes aux intempéries, des systèmes radio d'alerte précoce et des plateformes anti-inondation.

À partir de 2014, l'UE disposera d'un corps volontaire européen d'aide humanitaire en action dans le monde entier. Entièrement formés avant d'être déployés, ses volontaires soutiendront le développement des capacités locales et offriront les compétences nécessaires dans une situation particulière.

EN SAVOIR PLUS

Aide humanitaire et protection civile – ECHO

Kristalina Georgieva