Gestion des crises

En temps de crise, l'UE peut apporter une réponse politique, diplomatique, économique, financière, militaire et judiciaire, ainsi qu'une aide au développement. La façon dont l'approche est autorisée dépend de l'approche sélectionnée.

Le plus grand défi réside dans la coordination de l'éventail d'options de réponses – tant civiles que militaires. L'unité de réponse aux crises et coordination opérationnelle du SEAE joue un rôle en aidant la haute représentante à assurer la cohérence. Elle suit également de très près les événements internationaux pour permettre au SEAE de réagir rapidement face aux crises potentielles et émergentes.

Cette unité gère également la structure de veille et de permanence ­– l'EU Situation Room – un organisme de surveillance en alerte permanente, destiné à offrir un service en première ligne aux délégations et missions de l'UE à l'étranger ou à activer une plateforme de crise.

Des structures politiques et militaires permanentes sont en place, dans le cadre de la politique de sécurité et de défense commune de l'UE (PSDC) , afin de soutenir les activités de gestion des crises de l'UE. Des missions de la PSDC se déroulent dans le monde entier, de la Bosnie et du Kosovo au Niger, en passant par le Congo et la Somalie. Elles soutiennent essentiellement des réformes politiques, judiciaires et douanières, ainsi que le renforcement des capacités.

En savoir plus sur la gestion des crises