Coopération au développement

Traditionnellement, l'essentiel de la coopération géographique avec la Guinée s'est faite à travers le Fonds européen de développement (FED). Avec l'élargissement de l'Union européenne, une coopération s'est également développée avec des pays en voie de développement non ACP, notamment en Amérique Latine et en en Asie. Cette coopération n'est pas financée à travers un fonds spécifique mais directement sur le budget communautaire. Cette coopération communautaire, contrôlée par le Parlement européen, a pris de plus en plus d'ampleur et couvre maintenant également la coopération géographique avec l'Afrique du Sud (membre du groupe ACP), une coopération thématique significative (y compris avec l'ensemble des ACP) et des coopérations ponctuelles telles que la facilité alimentaire pour répondre à la crise provoquée par la hausse des prix alimentaires en 2007-2008 (1 milliard d'euros) et celles en faveur des pays ACP producteurs de sucre et de bananes pour lesquels des fonds ont été libérés pour les aider à moderniser ces filières et/ou à se diversifier en dehors de celles-ci en vue de répondre à l'impact des réformes de la politique agricole commune dans ces domaines.