Déclaration locale de l’UE sur le Procès en appel des assassins présumés de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana (16/04/2013)

La délégation de l'Union européenne délivre cette déclaration en accord avec les Chefs de mission européens en République démocratique du Congo.

La délégation de l'Union européenne a pris acte avec satisfaction de la reprise du procès en appel des assassins présumés de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, le 9 avril dernier, après une interruption depuis le 4 décembre 2012.

Elle demeure toutefois préoccupée par la lenteur de la procédure judiciaire, alors que la Haute Cour Militaire le 23 octobre 2012 soulignait « le devoir de vérifier par toutes voies de droit, les révélations qu’aurait faites le Commissaire principal adjoint Paul MWILAMBWE et relayées par le Journaliste Thierry MICHEL ».

La délégation de l'Union européenne réitère avec insistance sa demande que toute lumière soit faite sur les circonstances du décès de ces défenseurs des droits de l'homme et que toutes les personnes responsables de ces crimes soient identifiées et jugées, et ce, dans un délai raisonnable.

La délégation de l'Union européenne rappelle sa détermination à suivre avec attention le déroulement du procès jusqu’à son terme.