Cadre institutionnel

L'Union européenne, à elle seule fournit 55% de l'aide au développement dans le monde. La Commission européenne, a pour assurer la transparence de l'utilisation de cette aide, mis en place une structure de financement originales, appelée FED, Fonds européen de Développement.

Le Fonds européen de développement est l'organe financier chargé d'applique l'Accord de Cotonou, accord cadre qui régit l'aide communautaire au développement des 77 Etats ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique). Le FED ne fait pas partie du budget communautaire général. Il est financé par les contributions spécifiques des Etats membres et les avis sont pris dans le cadre d'un comité spécifique, soumis à ses propres règles financières. Chaque FED est conclu pour une période d'environ 5 ans.

La mise en œuvre des programmes est gérée conjointement par la Commission européenne et les Etats ACP. Un ordonnateur national est désigné pour identifier, gérer et évaluer les activités financées sur les ressources du FED. Il s'agit en République Démocratique du Congo du ministre des Finances qui est secondé d'une cellule mixte d'aide à la gestion du FED, la COFED.

L'union européenne est présente en RDC à travers les ambassades des 12 Etats membres présents* qui mettent en œuvre l'aide bilatérale, la délégation de l'Union européenne qui met en œuvre l'aide communautaire, l'antenne d'Echo, chargée de l'aide humanitaire et les missions Eupol et Eusec, missions de soutien à la réforme de la police et de l'armée.

Back to Relations politiques et économiques