Relations politiques et économiques

Les relations entre l'Union européenne et le Cameroun sont vielles de plusieurs décennies. C'est en 1963 que la première convention entre les six Etats membre de la CEE (Communauté économique européenne)  et les 18 Etats constituant l'EAMA (Etats Africains et Malgache associés)  a été signée dans la capitale politique camerounaise, Yaoundé.

Le Cameroun occupe une position clé entre la façade atlantique et les pays enclavés de l’Afrique centrale (Tchad, RCA et Nord du Congo Brazzaville), avec une superficie de 475 000 km2, une population de 16,018 millions d’habitants, plus de 260 langues ethniques et une croissance démographique annuelle de 2.3%. L’économie du pays est équilibrée entre les secteurs primaires (agriculture, pêche et sylviculture), secondaires (pétrole, industries, eau et électricité) et tertiaire dont communication et transport.

Les atouts majeurs du pays sont sa situation géographique au centre du continent, la diversité de ses reliefs et de son climat, sa richesse agricole et minérale, son héritage multiculturel et ses cadres bien formés font de ce pays une Afrique en miniature.

Les défis sont l'amélioration de la gouvernance, notamment en matière de gouvernance financière, de lutte contre la corruption et la décentralisation. La dynamisation du secteur privé, moteur de la croissance. La productivité agricole est faible et la compétitivité des entreprises est limitée par le coût élevé des facteurs et par les difficultés de l’environnement des affaires.

Points clés des relations entre l’Union européenne et le Cameroun dans le cadre du 10ème FED (Fonds Européen du Développement 2008-2013)

Dialogue politique : l'UE et le Cameroun mènent un dialogue politique semestriel dans le cadre de l'Article 8 de l'accord de Cotonou. Les questions de bonne gouvernance et de renforcement de l’Etat de droit constituent le fil conducteur de ces échanges avec le gouvernement camerounais.

Accord de Partenariat Economique : Le Cameroun et l'UE ont signé le 15 janvier 2009 un accord intérimaire. La couverture de marchandises libéralisées par le Cameroun se monte à 80% des importations de la CE en valeur sur 15 ans et a 50% sur 10 ans. Tous les secteurs sont couverts. Des clauses de sauvegarde, notamment en matière d'industries naissantes, ont été introduites. Les produits exclus sont en majorité des produits agricoles, y compris transformés.

Accord Volontaire de Partenariat (APV) sous le processus FLEGT signé le 6 octobre 2010 entre l'Union européenne et le Cameroun. Cet accord exprime l'engagement commun ferme d'éradiquer l'exploitation illégale et soutient les réformes du secteur forestier actuellement entreprises par le Cameroun dans le cadre de la gouvernance forestière, la transparence et la lutte contre le commerce illégal du bois.

Les élections

Les élections présidentielles sont prévues pour 2011. La nouvelle structure ELECAM (Elections du Cameroun)  chargée de gérer l'ensemble du processus électoral en lieu et place du Ministère de l'Administration Territoriale a été mise en place et ses membres nommés.