Echanges sur le leadership des filles et lancement de la campagne dans le cadre de la Journée Internationale de la femme (JIF) Edition 2013 (27/02/2013)

COMMUNIQUE DE PRESSE 

Echanges sur le leadership des filles et lancement de la campagne dans le cadre de la Journée Internationale de la femme  (JIF) Edition 2013

Une rencontre d’échanges sur le leadership des filles, suivie du  lancement de la campagne « Mobilisons-nous pour l’application des lois contre les violences faites aux femmes et aux filles » ont été organisés le jeudi 21 février 2013 à Cotonou, à l’occasion de la JIF Edition 2013, avec la participation des principales structures et partenaires de défense des droits des femmes et des enfants.  

SE Madame Françoise Collet, Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union européenne au Bénin et d’autres femmes leaders (Madame Attanasso, Présidente du Conseil Consultatif National du Programme Empowerment des Femmes et des Filles et Madame Vicencia Boco, Présidente de l’Institut National de la Promotion de la femme, etc..) étaient aux côtés du Dr Helene Gayle Présidente et Directrice Générale de CARE Etats-Unis lors de ces évènements de grande portée. 

L’objectif de ces évènements est à la fois de permettre aux femmes leaders de partager leurs expériences et parcours avec des jeunes filles afin de les encourager dans leur parcours de futurs leaders et de mobiliser toute la population béninoise pour la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles. 

Les activités prévues dans le cadre de cette campagne dans la période allant du 21 février au 23  mars 2013 sont, entre autres :

  • Le lancement officiel de la campagne ;
  • La remise officielle des matériels et équipements aux représentants des 42 centres d’accueil et de réhabilitation ;
  • L’organisation de conférences-débats et d’émissions interactives radiophoniques dans les communes d’intervention de CARE,
  • L’organisation d’une émission télévisée sur l’application des lois contre les violences faites aux femmes et aux filles
  • L’organisation de séances de vulgarisation de la loi N°2011-26 du 09 janvier 2012 portant prévention et répression des violences faites aux femmes et aux filles. 

CARE International est l’une des plus grandes organisations très engagée à contribuer à l’éradication de la pauvreté et de l’injustice sociale au niveau mondial. 

En 2012, CARE a travaillé dans quatre vingt quatre (84)  pays  , à travers Neuf Cent Quatre Vingt dix sept  (997) initiatives de programmes touchant plus de cent vingt deux  millions (122.000.000) de personnes, dans les communautés les plus pauvres en Afrique, en Asie, en Amérique latine, au Moyen-Orient et en Europe de l’Est.

CARE International s’est d’abord établie au Togo en 1988, puis au Bénin en septembre 1999 et mène des actions dans divers domaines tels que l’éducation, la santé, l’environnement, la microfinance, l’agriculture, l’eau, l’hygiène, l’assainissement, la réponse aux urgences…Elle a signé un 1er accord de siège avec le Gouvernement du Bénin en septembre 1999 qui a été renouvelé en septembre 2011 pour la mise en œuvre d’actions orientées vers trois priorités programmatiques que sont :  (1)Autonomisation des femmes et des filles,  (2) Sécurité alimentaire, nutritionnelle et adaptation aux changements climatiques,et (3) Santé maternelle, infantile et de la reproduction, y compris la lutte contre le VIH/SIDA. Le  volet Préparation et Réponse aux urgences constitue un axe transversal de ses  interventions. 

L’Union européenne (UE) a été fondée conformément au traité sur l’Union européenne et  comprend actuellement 27 États membres. L’UE est un acteur majeur de la coopération internationale.  

Elle entretient une coopération fructueuse avec le Bénin depuis son indépendance en 1960, dans les domaines des relations politiques, économiques, commerciales et de coopération financière et technique. Elle fournit la plus grande part de l’aide au développement au Bénin et dans le monde. Le budget du Fonds européen de développement (FED) sur la période 2008-2013 (10ème FED) avec le Bénin s'élève à 380 millions d'euros (soit quelque 250 milliards de Francs CFA). Son appui prend la forme de subventions à travers l'appui budgétaire ou les projets. 

Les programmes mis en œuvre au Bénin par l’UE ciblent principalement la bonne gouvernance dans les finances publiques, les infrastructures de transport, la décentralisation, la justice, l’agriculture, l’assainissement, la culture, l'appui au secteur privé, la promotion des Droits de l’homme et le renforcement des capacités des Organisations de la Société Civile. 

L’engagement en faveur des droits des femmes et de la démocratie est au cœur des préoccupations de l'UE depuis sa fondation jusque dans ses relations avec les pays tiers. La lutte contre la violence faite aux femmes constitue une priorité de la politique extérieure de l’UE en matière des Droits de l’homme. A ce propos, l’UE a adopté en 2008 une série de lignes directrices contre cette forme de violence et contre toutes les formes de discrimination à l'encontre des femmes. Les principales actions de coopération correspondantes s’inscrivent essentiellement dans le cadre de l'Instrument européen pour la promotion de la démocratie et des droits de l'homme (IEDDH).

L’Union européenne est l’un des principaux bailleurs de CARE Bénin/Togo et co-finance en ce moment trois (3) initiatives de Programmes de CARE. Il s’agit de :

  • ETODE : Pour la Justice et les droits des femmes et des filles ;
  • Atchè Mi Ton : Autonomisation et Accès des femmes à la propriété de la terre ;
  • ACCES : Eau, Hygiène et Assainissement.

L’Union européenne/ECHO a aussi appuyé CARE pour porter secours à 22 500 personnes sinistrées des inondations de 2012 dans le département de l’Alibori (communes de Karimama et Malanville). 

Care Bénin/Togo et l'Union européenne remercient le Gouvernement Béninois de l’appui apporté dans le cadre de la préparation et l’organisation de ces évènements.

 Fait à Cotonou, le 19 février 2013