Société civile_ financements pour des projets portant sur l'eau (08/10/2013)

La Facilité africaine de l’eau (FAE) est une initiative dirigée par le Conseil des ministres africains chargés de l’eau (AMCOW), destinée à mobiliser des ressources pour financer des activités de développement des ressources en eau en Afrique. La Banque africaine de développement (BAD) administre la Facilité à la demande de l'AMCOW.
Depuis 2006, elle a mobilisé 151,2 millions euros auprès de 14 institutions financières bilatérales et multilatérales, fondations et États africains. Parmi lesquels la Commission européenne, qui finance à la hauteur de 25 millions d'euros, deuxième bailleur après le Canada.
Qui peut bénéficier des dons?
Les récipiendaires des dons de la FAE sont
• Les administrations centrales ou locales
• Les municipalités,
• les ONG, les organisations de la société civile, les organisations communautaires,
• les organisations régionales, sous régionales et sectorielles (organisation économique régionale, organisation de bassin fluvial, etc.).
Afin de rationaliser l’éligibilité des ONG et des organisations de la société civile, elles doivent remplir des critères établissant leur crédibilité et leur bilan pour les activités
dans le secteur de l’eau (plus de détails disponibles ici).
Quels projets peuvent être financés?
Pour pouvoir être financés par la FAE, les activités et projets proposés doivent être présentés par un récipiendaire potentiel , appartenir à un ou plusieurs domaines d’intervention.
Pour la période 2012-2016 la FAE se concentre dans les trois domaines suivants:
1. Renforcement de la gouvernance de l’eau - afin de créer un environnement propice pour des investissements efficients et durables
2. Promotion du savoir dans le domaine de l’eau - pour la préparation de projets viables et une gouvernance avisée débouchant sur des investissements efficients et durables
3. Préparation de projets d’investissement - afin de mobiliser des fonds pour l’investissement
Pour l’examen d’une demande de financement, l’attention est accordée aux éléments du projet comme:
• le sens d’appropriation et d’engagement du porteur du projet, aussi par le cofinancement
• la crédibilité, l’efficacité et à la viabilité pour le futur
• l’impact environnemental et social afin d’assurer la durabilité
• la définition d'indicateurs de performance clairs assortis d’objectifs définis.
Plus d'infos: http://www.africanwaterfacility.org/fr/