Relations de l'UE avec l'Argentine

Dernières nouvellesRSS

Toute l'actualité

ArgentineArgentine

L'accord-cadre de coopération commerciale et économique conclu avec l'UE est entré en vigueur en 1990. Cet accord pose comme principes fondamentaux deux piliers de la politique de coopération de l'UE: le renforcement de la démocratie et des droits de l'homme et la coopération régionale. Le suivi de l'accord comprend des réunions périodiques de la commission mixte UE-Argentine et une coopération portant notamment sur l'enseignement supérieur, l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire, ainsi que les sciences et les technologies. Les dialogues UE-Argentine englobent les droits de l'homme et des questions d'ordre macroéconomique.

L'Argentine a tissé de puissants liens économiques, sociaux et culturels avec le continent européen, source historique d'immigration.

L'UE est son premier partenaire en matière de coopération, son premier investisseur et son deuxième partenaire commercial. En 2013, le volume total des échanges entre l'UE et l'Argentine s'est élevé à 17,643 milliards d'euros, soit 14,8 % du commerce extérieur argentin.

S'appuyant sur le document de stratégie par pays 2007-2013 , l'UE a alloué durant cette période 65 millions d'euros à l'Argentine, au titre de l'instrument de coopération au développement (ICD), dans les domaines prioritaires suivants:

  • l'enseignement, afin de renforcer l'inclusion sociale et les capacités de formation professionnelle;
  • la compétitivité économique des PME;
  • le renforcement des relations UE-Argentine.

Conformément au «programme pour le changement», l'UE a recentré son aide sur les secteurs et les pays ayant le plus besoin de soutien extérieur, afin d'obtenir le maximum d'effets sur la réduction de la pauvreté. L'Argentine ne peut donc plus bénéficier du principal instrument de l'UE en faveur de l'aide bilatérale au développement pour la période 2014-2020. Elle peut toutefois continuer à participer aux programmes régionaux et thématiques de l'Union.

L'UE soutient également l'Argentine dans d'autres domaines tels que les droits de l'homme et le dialogue avec des acteurs non étatiques. Ces projets sont financés par l'instrument européen pour la démocratie et les droits de l'homme (IEDDH), qui vise à développer et consolider la démocratie, l'État de droit, ainsi que le respect des droits de l'homme et les libertés fondamentales dans le monde entier.

En ce qui concerne l'intégration régionale, l'UE et le Mercosur ont signé en 1995 un accord-cadre de coopération, qui a principalement pour objectif de préparer un accord d'association interrégional. Les négociations UE-Mercosur ont repris en mai 2010 lors du sommet UE-ALC organisé à Madrid et sont toujours en cours. L'Argentine est également un pays bénéficiaire, conformément aux priorités énoncées dans le document de stratégie régionale 2007-2013 .


  • Imprimer
  • choisir la taille de caractères normale
  • Augmenter la taille des caractères de 150 %
  • Augmenter la taille des caractères de 200 %