Coopération au développement

Historique succinct

Le Niger, dès le lendemain de son indépendance en 1960, a compté parmi les premiers partenaires de la Communauté économique européenne (CEE), au travers des Conventions de Yaoundé, de Lomé, et depuis 2000 au travers des Accords de Cotonou. La coopération avec le Niger (sauf l'aide humanitaire)  a été suspendue à plusieurs reprises en 1996, en 1999 et plus récemment en 2010, en raison à chaque fois d'une interruption du processus démocratique. L'année 2011 s'est déroulée au rythme du rétablissement de l'ordre constitutionnel au Niger et de la reprise de la Coopération au développement, suivant les termes d'une feuille de route convenus avec les autorités de transition. L'UE est actuellement un des premiers partenaires au développement du Niger par le volume des subventions accordées et la diversité des secteurs d’intervention de l’aide communautaire.

Programmes de Coopération

De nombreux instruments de l'aide européenne sont mobilisés:

- Le Fond Européen au Développement (FED) traduit en PIN: Programmation Indicative Nationale (aligné avec les priorités du pays)

- Le PIR: Programmation Indicative Régionale, qui reprend différents projets (infrastructures, migration, commerce.. ) au niveau régional.

- Puis à travers d'autres instruments, comme le sont:

- Les lignes budgétaires thématiques;

- L'Instrument de Stabilité à long terme ;

- Les initiatives "Facilité" Eau, Energie de l'UE;

- la Politique de Sécurité et de Défense Commune (PSDC / Mission civile EUCAP SAHEL Niger).

- l'Aide humanitaire (ECHO): Au-delà des mécanismes de coopération au développement énumérés précédemment, l'UE s'est également et massivement mobilisée au travers de l'Aide humanitaire 

- La Banque Européenne d'Investissement intervient dans le domaine des investissements et pour étendre la couverture du réseau d'eau de Niamey, la capitale du Niger.

La stratégie de coopération

- Le Programme Indicatif National 2014-2020, au titre du 11e FED, (avec un montant de 596 millions d'euros d'enveloppe programmée pour la période 2014 – 2020),  concrétise le cadre de mise en œuvre de la stratégie de coopération Niger-UE et s'exécute en partenariat avec les autorités étatiques et non-étatiques nigériennes. Comme indiqué dans le tableau ci-dessous, il s'articule autour de quatre composantes principales :

1.  Sécurité alimentaire et nutritionnelle, et résilience180 millions EUR30.2%
2  Renforcement de la capacité de l'Etat pour la mise en œuvre des politiques sociales200 millions EUR33.6%
3  Sécurité, gouvernance et consolidation de la paix100 millions EUR16.7%
4.  Désenclavement des régions affectées par l'insécurité et le risque de conflit90 millions EUR15.1%
Mesures d'appui à la société civile16 millions EUR2.7%
Mesures d'appui ON. Facilité technique10 millions EUR1.7%
Total596 millions EUR

Certaines activités sont menées hors des domaines de concentration telles que l'appui à la société civile (16 millions €), l'appui à l'Ordonnateur national (Ministère des Finances) ou encore la Facilité Technique de Coopération (10 M€ pour ces deux interventions).

Le Programme Indicatif Régional   est toujours en préparation et devrait être signé par les parties au 1er semestre 2015.

Dans le respect du principe d'Alignement de l'Efficacité de l'aide, la programmation du 11e FED, s'aligne sur le cycle de programmation du Programme nigérien de Développement Economique et Social (PDES) 2015-2016. Les 5 axes stratégiques du PDES sont :

- La mise en place des conditions de durabilité d’un développement équilibré et inclusif;

- La consolidation de la crédibilité et de l’efficacité des institutions publiques;

- La promotion de la sécurité alimentaire et d'un développement agricole durable, avec les priorités de l'initiative des autorités nigériennes intitulée "3N" (Les nigériens nourrissent les nigériens);

- Le soutien à une économie compétitive et diversifiée, capable de procurer une croissance accélérée et inclusive;

- Le développement social qui intègre, entre autres, les secteurs de la santé, de l'éducation et les principes d'égalité entre les sexes, d'accès à l'eau potable et l'assainissement.

Programmes de Coopération

La stratégie de coopération Niger-UE est structurée autour de quatre composantes :