L'Union européenne lance l'édition 2012 du "Prix Samir Kassir pour la liberté de la presse" (25/01/2012)

L'Ambassadeur Angelina Eichhorst, Chef de la Délégation de l'Union européenne au Liban, a lancé au cours d'une conférence de presse tenue aujourd'hui, à la Délégation de l'UE, la septième édition du "Prix Samir Kassir pour la liberté de la presse" en présence de Mme Gisèle Khoury-Kassir, Présidente de la Fondation Samir Kassir, et de représentants des pays membres de l'UE. 

Le "Prix Samir Kassir pour la liberté de la presse", décerné depuis 2006 par l'Union européenne, rend hommage au journaliste et écrivain libanais Samir Kassir assassiné en 2005. Le Prix a gagné en popularité depuis sa création, comme en témoigne chaque année le nombre toujours croissant de candidats de la région méditerranéenne, du Moyen-Orient et du Golfe. Ce fut tout particulièrement le cas en 2011. 

Depuis le début des soulèvements dans la région, les journalistes et les médias sociaux ont joué un rôle clé pour soutenir et faire connaître l'appel des peuples à la liberté d'expression et à la dignité. 

L’Ambassadeur Angelina Eichhorst a indiqué que "la mémoire et les valeurs de Samir Kassir sont plus vivantes que jamais en cette période de transition dans cette nouvelle région méditerranéenne. Sa mémoire continue à tous nous inspirer à être un moteur pour la démocratie et les droits de l’homme et à ouvrir des portes vers un changement positif, vers la liberté, la dignité et la justice sociale". 

Le concours est ouvert aux candidatures en provenance des pays du pourtour méditerranéen, du Moyen-Orient et du Golfe jusqu'au 30 mars 2012. Deux prix seront décernés pour : 

-  le meilleur article d'opinion; et

- la meilleure enquête / reportage 

traitant de l’Etat de droit ou des droits de l'homme (bonne gouvernance, lutte contre la corruption, liberté d'expression, etc.). 

Depuis la création du "Prix Samir Kassir pour la liberté de la presse", 634 journalistes ont participé au concours. 

Le jury sera composé de sept membres votants, arabes et européens, issus des milieux des médias et de la société civile, et d’un observateur représentant l’Union européenne. Les noms des membres du jury seront communiqués le jour de la cérémonie de remise des prix, qui se tiendra le 2 juin 2012 à Beyrouth. Le lauréat de chaque catégorie recevra un prix de 10.000 €. 

Le règlement du concours, les formulaires d’inscription et les détails du dossier de candidature sont disponibles sur le site www.prixsamirkassir.org.

Informations pour les candidats  

Le règlement complet du concours, les formulaires d’inscription et les détails du dossier de candidature sont disponibles sur les sites Internet suivants : 

www.prixsamirkassir.org

www.samirkassiraward.org 

Le dossier complet peut être envoyé : 

• soit par courrier électronique (sous format Word ou PDF), au plus tard le 30 mars 2012à l’adresse suivante : coordination@prixsamirkassir.org 

• soit par courrier postal (copie papier et sur CD ROM) dans une enveloppe portant les mentions: "Prix Samir Kassir pour la liberté de la presse" – et "Catégorie Article d’opinion" ou "Catégorie Enquête-reportage" et parvenir au plus tard le 30 mars 2012 à l’adresse suivante : 

Délégation de l’Union européenne au Liban

Immeuble 490 Harbor Drive - Avenue Charles Hélou

Saifi – Beyrouth

BP 11-4008. Riad El Solh

LIBAN 

Pour toute question, une ligne téléphonique et une adresse e-mail sont à la disposition des candidats :

Tel : + 962 7 77 37 47 47

E-mail : coordination@prixsamirkassir.org 

Règlement 

  1. Le concours est ouvert aux journalistes de presse écrite (quotidienne, hebdomadaire, mensuelle, en ligne) sans limite d’âge, ressortissants des pays suivants : Algérie, Arabie Saoudite, Bahreïn, Egypte, Emirats Arabes Unis, Irak, Israël, Jordanie, Koweït, Liban, Libye, Maroc, Oman, Qatar, Syrie, Territoire palestinien occupé, Tunisie, et Yémen.
  2. Les candidats doivent soumettre un seul article sur un sujet traitant de l’Etat de droit ou des droits de l'homme (bonne gouvernance, lutte contre la corruption, liberté d'expression, etc.).
  3. L’article doit avoir été publié dans un organe de presse d’un des pays cités ci-dessus ou d’un des Etats membres de l’Union européenne.
  4. L’article soumis au concours ne doit pas dépasser les 25.000 signes. Il doit avoir été publié entre le 15 mars 2011 et le 15 mars 2012.
  5. Les candidats ne peuvent concourir que dans une seule catégorie et à titre individuel (les travaux de groupe ne seront pas acceptés).
  6. Le gagnant de chacune des deux catégories remportera un prix d’un montant de 10.000€.
  7. L’Union européenne peut reproduire et diffuser les articles primés dans ses propres publications (non commerciales) et dans les publications relatives au "Prix Samir Kassir pour la liberté de la presse".
  8. Les membres du jury, le personnel de l'Union européenne sont exclus du concours.